Les bases solides pour fonder un foyer musulman

Les bases solides pour fonder un foyer musulman 

    Cher lecteur, les bases sur lesquelles s’appuie la structure familiale musulmane sont nombreuses. Ces bases permettent à cette structure de resserrer les liens conjugaux et de l’écarter des vents impétueux de la rupture et des tempêtes qui n’engendrent que déchirure et séparation :

 

  1. 1.     La foi en Allah et la crainte d’Allah :

   La première et la plus importante de ces bases :

 L’attachement à l’anse la plus ferme de la foi : la croyance en Allah et au Jour dernier. Craindre celui (Allah) qui connaît ce que dissimule notre for intérieur. Persévérer dans la piété et avoir le sentiment qu’Allah nous surveille en permanence. Enfin, s’éloigner de toute injustice et éviter de demander ce qui nous revient de droit avec dureté et insistance.

 [Voilà à quoi est incité celui qui croit en Allah et au Jour dernier. Celui qui craint Allah, il lui donnera une issue favorable, et lui accordera sa subsistance d'une façon inespérée. Celui qui place sa confiance en Allah, il lui suffit.] (Le divorce – 2 et 3)

    Ce qui renforce cette foi : l’effort dans l’obéissance et l’adoration, s’y attacher profondément et s’enjoindre cela entre les deux époux. Méditez la parole suivante du prophète r :

« Qu’Allah fasse miséricorde à tout homme qui se réveille la nuit puis prie et réveille son épouse pour prier à son tour. Si elle refuse (de se réveiller), il asperge son visage d’eauc’est à dire : il l’asperge de très légères gouttes d’eau – et qu’Allah fasse miséricorde à toute femme qui se réveille la nuit puis prie et réveille son époux pour prier à son tour. S’il refuse (de se réveiller), elle asperge son visage d’eau. »[1]

    La relation conjugale n’est pas une relation terre-à-terre ou matérielle, ni une relation charnelle ou bestiale. C’est avant tout une relation spirituelle et noble. Lorsque cette relation se consolide et le lien qui les unit se révèle sincère, alors il se prolonge jusque dans l’au-delà, après la mort :

 [Les jardins d’Eden, où ils entreront, ainsi que tous ceux de leurs pères, épouses et descendants, qui auront été vertueux.] (Le tonnerre – verset 23) 

  1. 2.     Entretenir de bons rapports :  

Parmi les facteurs qui aident à préserver et perpétuer cette relation, nous citerons le fait de cultiver de bons rapports. Mais ceci ne s’accomplit que lorsque les époux prennent connaissance de leurs propres droits et de leurs propres devoirs.

Par ailleurs, aspirer à la perfection du foyer familial et de ses membres, revient à poursuivre un idéal irréalisable. En effet, l’espoir de voir toutes les qualités parfaites rassemblées chez sa famille ou ailleurs relève de l’utopie pour ce qui est de la nature humaine.



[1]Hadith authentique : Rapporté par Ahmad dans son Mousnad (2/250 et 436) et Abou Dawoud (Hadith n°1308) et Nassâï (3/205) et Ibn Mâjah (Hadith n°1336) et authentifié par Ibn khouzaima (Hadith n°1148) et Al-Hâkim (1/309) et Dhahabi confirme cet avis.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site