Conseils aux soeurs célibataires

bismillahi ar-rahmâni ar-rahim

assalamou 'alaykoum wa rahmatollahi

-------------------------------------------------

Question:

salam je viens vers vous afin que vous puissiez m'éclairer car je suis vraiment perdue.voila cela va faire bientot 4ans que je suis en contact téléphonique avec un homme.Nous avons tous les deux 27 ans et nous sommes tous deux maroçains. Nous nous apellons souvent,on s'envoie des messages..nous nous entendons très bien. Et aprés tous ce temps nous nous sommes jamais vus,il me la proposé plusieurs fois mais je n'ai jamais franchi le pas.Je voudrai préciser que je ne suis jamais sortie avec un garçon.Donc je voudrai savoir si je pouvai le rencontrer en tout bien tout honneur je sais qu'il ne se passerai rien et lui aussi le sais bien. Voila j'espere que vous pourrez m'aidez à y voir plus clair car j'ai peur de passer a coté de "l'homme de ma vie" car on s'entend très bien.

merci de m'aider, que Dieu vous préserve!!

 

Réponse:

Al-hamdou lilleh wassalatou wassalamou 'ala Rassoul Elleh Ma sœur, Permettez moi d'abord de vous féliciter pour deux choses:- La première est que jusqu'à maintenant, vous avez pu vous préserver de beaucoup de choses illicites.- La deuxième est qu'avant de faire ce pas, à propos duquel vous avez eu des doutes, vous avez voulu vous assurer qu'il s'agissait vraiment de quelque chose qui n'aura pas de mauvaises répercutions sur votre vie et votre honneur que vous avez su préserver jusqu'à maintenant.Concernant votre question maintenant, vous dites que vous avez "peur de passer à côté de l'homme de votre vie". Mais ma sœur, en disant cela vous êtes déjà passée à côté de beaucoup de choses. Le mariage fait parti de notre destin. Se stresser et s'inquiéter pour une question relevant de l'avenir sur lequel nous n'avons aucune prise, n'est pas la bonne réflexion à avoir. Cette inquiétude ne vous aidera pas du tout, au contraire, à chaque fois que l'on tient trop à une chose sans penser au pouvoir qu'Allah possède sur celle-ci, on la perd, car Allah est jaloux de tout ce à quoi on accorde plus d'attention qu'à Lui. Donc comment réagir? Quand on sait que c'est Allah qui détient entre Ses mains tout ce qui va nous arriver, par intelligence, nous devons prendre un "raccourci" et Lui demander à Lui tout le bien que nous voulons, sans limites. Vous serez ainsi telle une princesse, puisque servie par Le plus Puissant qui est capable de changer pour vous toute situation avec un seul ordre:

وَمَا أَمْرُنَا إِلَّا وَاحِدَةٌ كَلَمْحٍ بِالْبَصَرِ54.50. Notre ordre ne tient qu’en un mot, qui est sitôt dit, sitôt exécuté.

إِنَّمَا أَمْرُهُ إِذَا أَرَادَ شَيْئاً أَنْ يَقُولَ لَهُ كُنْ فَيَكُونُ36.82. Quand Il veut une chose, il n’est pour Lui que de dire : “Sois !”, et la chose est

Même votre destin qui est déjà écrit, Allah peut le changer grâce à un dou'a de votre part. Une fois que vous vous confiez à Lui, il n'y a plus de quoi vous inquiéter. Cet homme dont vous parlez, Allah en possède des millions mieux que lui. Ainsi la seule et unique solution ma soeur pour garantir le bien et éviter tout malheur est de se préserver de l'illicite, car vous n'avez aucune idée de ce que vous cache l'avenir. Tout faux pas peut engendrer des situations regrettables. Je vous rappelle ma sœur qu'entretenir un contact téléphonique avec un homme qui vous est étranger et pendant quatre ans n'est pas un comportement qu'Allah agrée. Et quand Allah nous déconseille une chose c'est avant tout dans notre intérêt. Qui vous dit que cet homme est bien, pour que vous vous permettiez de discuter avec lui au téléphone pendant tout ce temps? et Allahou a'lam quels types de sujets il a évoqué avec vous et ce qu'il a pu apprendre sur vous. Vous ne le connaissez pas ma soeur. C'est pour cette raison qu'Allah interdit à la femme de rentrer en contact avec un homme qui n'est pas un mahram pour elle sans raison valable et sérieuse. L'islam n'interdit pas à la femme de communiquer avec un homme étranger s'il y a vraiment nécessité, mais il a incité les hommes et les femmes à garder leur pudeur, à baisser leurs regards et à préserver leur chasteté. On peut donner comme exemple de ce type de contact licite celui cité dans le Coran concernant la communication qu'a eu Saïdna Moussa alaih essalam avec les deux filles de Madyan qui voulaient puiser de l'eau du puits pour abreuver leur troupeau. Quand il a vu qu'elles attendaient que les hommes aient terminé, il leur proposa gentillement mais sérieusement son aide, elles lui répondirent également avec sérieux. Il les aida puis partit s'asseoir tout seul sous un arbre, pourtant il avait besoin de connaître des gens puisque c'était la première ville qu'il atteignait depuis son départ d'Égypte.

Le service qu'il avait rendu à ces femmes aurait pu être un prétexte pour discuter avec elles dans l'espoir de pouvoir faire connaissance avec et que peut être cette rencontre se concrétise un jour par un mariage, c'est après tout un objectif licite non? Il était jeune et célibataire, comme beaucoup de jeunes musulmans aujourd'hui, mais Moussa qui était un homme "de bonne éducation, "poli" et surtout qui craignait Dieu, les aida, puis parti sans ajouter un mot s'asseoir sous un arbre et demander au Plus haut le bien qu'il voulait à l'aide d'un dou'a qu'Allah exauca immédiatement. C'est ce que les musulmans qui souhaitent se marier doivent comprendre. Ce n'est pas en comptant sur leurs recherches, sur leur niveau d'étude, sur leur travail, sur leurs connaissances ou sur leurs familles, qu'ils réussiront à tomber sur "la perle rare".C'est Allah qui la connait "cette perle", vous ne connaissez pas tous les hommes et tous les femmes qui correspondent à vos critères. C'est Lui qui voit maintenant cette personne qui vous convient le mieux et vous facilitera sa rencontre ainsi que votre union avec elle, si seulement vous le Lui demandez.Allah nous a cité l'histoire de Moussa alaihi assalam pour qu'elle soit un exemple pour nous et une leçon. Il nous a même donné la formule du dou'a que Moussa prononca pour que les musulmans qui souhaitent se marier l'utilisent. Voici l'extrait de l'histoire:

وَلَمَّا تَوَجَّهَ تِلْقَاء مَدْيَنَ قَالَ عَسَى رَبِّي أَن يَهْدِيَنِي سَوَاء السَّبِيلِ

28.22. Et ayant pris la direction de Madyan, il se dit : «Peut-être que mon Seigneur me mettra sur la bonne voie.»

وَلَمَّا وَرَدَ مَاء مَدْيَنَ وَجَدَ عَلَيْهِ أُمَّةً مِّنَ النَّاسِ يَسْقُونَ وَوَجَدَ مِن دُونِهِمُ امْرَأتَيْنِ تَذُودَانِ قَالَ مَا خَطْبُكُمَا قَالَتَا لَا نَسْقِي حَتَّى يُصْدِرَ الرِّعَاء وَأَبُونَا شَيْخٌ كَبِيرٌ

28.23. Arrivé enfin au point d’eau de Madyan, il y trouva un attroupement de gens occupés à abreuver leurs troupeaux, pendant que deux jeunes femmes, retenant leurs bêtes, se tenaient à l’écart. «Quel est votre problème?», leur demanda Moïse. «Nous ne pouvons, répondirent-elles, abreuver notre troupeau que lorsque les bergers seront partis, car notre père est d’un âge fort avancé.»

فَسَقَى لَهُمَا ثُمَّ تَوَلَّى إِلَى الظِّلِّ فَقَالَ رَبِّ إِنِّي لِمَا أَنزَلْتَ إِلَيَّ مِنْ خَيْرٍ فَقِيرٌ

28.24. Fasaqa lahuma thumma tawalla ila alththilli faqala rabbi innee lima anzalta ilayya min khayrin faqeer 28.24. Moïse fit alors boire le troupeau des deux jeunes filles et se retira à l’ombre en disant : «Seigneur, j’ai grand besoin de tout bien dont Tu voudras bien me gratifier !»L'exaucement fut immédiat, sobhan Allah:

فَجَاءتْهُ إِحْدَاهُمَا تَمْشِي عَلَى اسْتِحْيَاء قَالَتْ إِنَّ أَبِي يَدْعُوكَ لِيَجْزِيَكَ أَجْرَ مَا سَقَيْتَ لَنَا فَلَمَّا جَاءهُ وَقَصَّ عَلَيْهِ الْقَصَصَ قَالَ لَا تَخَفْ نَجَوْتَ مِنَ الْقَوْمِ الظَّالِمِينَ28.25.

Alors l’une des deux jeunes filles vient vers lui, d’un pas timide, pour lui dire : «Mon père voudrait te voir pour te récompenser d’avoir abreuvé notre troupeau.» Moïse se rendit alors auprès du vieillard et lui raconta son histoire. Le vieillard lui dit : «Tu n’as plus rien à craindre. Tu es désormais hors de portée des injustes.»Comme vous le voyez, la fille a échangé des paroles avec Moussa mais ses paroles étaient brèves et pour une raison sérieuse qui était celle de lui transmettre l'invitation de leur père qui était âgé et ne pouvait pas marcher (C'est pour cette raison que les filles puisaient l'eau seules). Après cela que fit Moussa? Il n'a toujours pas discuté avec elles sur la route. Selon les exégèses, il ne l'a a même pas regardée, pourtant il en avait pleinement l'occasion, puisqu'elle l'avait devancé pour lui montrer la route. Au contraire, il lui demanda de marcher derrière lui et de l'informer de la direction à prendre. Arrivé chez elle, l'une des filles dit à son père:

قَالَتْ إِحْدَاهُمَا يَا أَبَتِ اسْتَأْجِرْهُ إِنَّ خَيْرَ مَنِ اسْتَأْجَرْتَ الْقَوِيُّ الْأَمِينُ

28.26. " Ô père, dit l’une des deux jeunes filles, prends-le à ton service. Tu ne pourrais trouver un autre serviteur plus fort et plus digne de confianceDans une version rapportée par certains exégètes, le père demanda à sa fille comment est ce qu'elle savait qu'il était ainsi? Elle répondit: "quand je suis partie le chercher, il a baissé son regard et ne m'a même pas regardée". Ainsi son père dit à Moussa 'alaihi salam

قَالَ إِنِّي أُرِيدُ أَنْ أُنكِحَكَ إِحْدَى ابْنَتَيَّ هَاتَيْنِ عَلَى أَن تَأْجُرَنِي ثَمَانِيَ حِجَجٍ فَإِنْ أَتْمَمْتَ عَشْراً فَمِنْ عِندِكَ وَمَا أُرِيدُ أَنْ أَشُقَّ عَلَيْكَ سَتَجِدُنِي إِن شَاء اللَّهُ مِنَ الصَّالِحِينَ

28.27. «Je voudrais, dit le vieillard, te marier à l’une de mes filles que voici, à condition que tu restes huit ans à mon service. Si tu veux aller jusqu’à dix ans, libre à toi de le faire. Je ne t’imposerai rien de pénible et, s’il plaît à Dieu, tu trouveras toujours en moi un homme équitable.»

قَالَ ذَلِكَ بَيْنِي وَبَيْنَكَ أَيَّمَا الْأَجَلَيْنِ قَضَيْتُ فَلَا عُدْوَانَ عَلَيَّ وَاللَّهُ عَلَى مَا نَقُولُ وَكِيلٌ28.28.«C’est convenu entre nous, répondit Moïse, et, quelle que soit la période que j’accomplis, il n’y aura aucun reproche à me faire. Dieu est Garant de notre accord.»

Et sobhan Allah le mariage fut conclu avec facilité grâce à Allah bien sûr, car s'IL ne l'avait pas voulu les choses auraient étés plus compliquées. Donc maintenant ma soeur, si vous voulez réussir votre mariage (et votre avenir en général), vous devez craindre Allah et éviter les comportements douteux. Vous n'avez aucune garantie de ne pas tomber dans l'illicite suite à votre rencontre avec cet homme si vous faites les choses dans le dos de votre famille et c'est pour cela que Dieu l'a interdit. Êtes vous sûre qu'il soit prêt pour le mariage? Vous ne savez rien de ses intentions. Fermez la porte devant tous ces doutes et posez-lui deux questions:

- Êtes vous prêt pour un mariage proche? car nouer une relation avec un homme qui ne souhaite pas se marier dans l'immédiat c'est ouvrir une porte à beaucoup d'illicite qui aura comme conséquence des problèmes de toutes sortes laissant souvent des séquelles irréparables surtout chez la femme. Sa réponse à la deuxième question vous dira tout sur ses intentions:

- Êtes vous prêt à me rencontrer avec un des mes mahram ? C'est ce que certains l'appellent mouqabala. S'il est sérieux et qu'il veut vraiment se marier, il acceptera cette condition. Si vous vous plaisez, vous finaliserez la démarche, sinon vous aurez fait avec les moyens licites (sabab) et comme cela, vous ne vous reprocherez pas un jour le fait d'être "passée à côté de l'homme de votre vie". Vous pouvez lui envoyer ces questions par "sms" sans être obligée de lui parler directement. A partir de maintenant ma soeur, je vous conseille de changer et de devenir une fille aussi chaste que ces deux filles glorifiées par Allah dans le Coran. Elles ne voulaient pas puiser leur eau en même temps que les hommes présents autour du puis et attendaient leur départ pour le faire, puis l'une d'entre elles vint parler à Moussa avec beaucoup de pudeur et de timidité attestée par les paroles d'ALLAH. Une femme timide et chaste ma soeur ne parle pas à un homme étranger au téléphone sans prétexte licite et valable aux yeux d'Allah et ne sort pas le rencontrer seule pour discuter avec lui. La première fois peut être il ne se passera rien, mais après? Vous ne savez pas si la personne que vous allez rencontrer ne sera pas un homme habitué à la séduction des femmes, à leur collection et qui a un plaisir particulier à séduire une femme "difficile" comme vous. Sachez ma soeur qu'il y a des hommes qui cachent bien leurs jeux et peuvent le faire pendant des années même. Ils n'ont rien à perdre. Ils entretiennent souvent des rapports avec des filles faciles et gardent en parallèle des relations avec des filles d'un autre genre jusqu'au jour où ils peuvent passer à l'acte. Ils sont très dangereux car ils peuvent passer pour des gens sérieux, chastes même, qui ne fréquentent pas n'importe qui, puis détruisent la vie de filles "naïves" qui les ont cru malgré leur prudence et accepté de sortir avec eux sans "mesure de sécurité".

 Lorsqu'Allah a exigé la présence du mahram lors des rencontres entre homme et femmes, c'est dans leur intérêt, car Il sait tout! Vous avez déjà des choses appréciables, profitez de ce que vous possédez de chasteté et de pudeur pour briller encore plus. Repentez-vous du passé, demandez le pardon du Pardonneur tout Miséricordieux et commencez sérieusement et fermement à adopter le comportement digne d'une musulmane pieuse qui cherche à satisfaire Son Seigneur, Il fera de vous une vraie perle et vous récompensera par des moyens et manières que vous ne pouvez imaginer:

وَمَن يَتَّقِ اللَّهَ يَجْعَل لَّهُ مَخْرَجاً وَيَرْزُقْهُ مِنْ حَيْثُ لَا يَحْتَسِبُ وَمَن يَتَوَكَّلْ عَلَى اللَّهِ فَهُوَ حَسْبُهُ إِنَّ اللَّهَ بَالِغُ أَمْرِهِ قَدْ جَعَلَ اللَّهُ لِكُلِّ شَيْءٍ قَدْراً65.2,3. Et quiconque craint Dieu, Il lui donne une issue favorable et lui accorde Ses dons par des voies insoupçonnées. Et quiconque compte sur Allah, Il lui suffit. Dieu Atteint ce qu'Il Se propose, Allah a assigné une mesure à toute chose.

Et sachez que la crainte d'Allah dans ces conditions est votre passeport vers le paradis:

وَسَارِعُواْ إِلَى مَغْفِرَةٍ مِّن رَّبِّكُمْ وَجَنَّةٍ عَرْضُهَا السَّمَاوَاتُ وَالأَرْضُ أُعِدَّتْ لِلْمُتَّقِينَ

3.133. Hâtez-vous de mériter l’absolution de votre Seigneur et un Paradis aussi vaste que les Cieux et la Terre, destiné à ceux qui craignent Allah.

وَأُزْلِفَتِ الْجَنَّةُ لِلْمُتَّقِينَ غَيْرَ بَعِيدٍ

50.31. Le Paradis sera rapproché de ceux qui craignent Allah,

هَذَا مَا تُوعَدُونَ لِكُلِّ أَوَّابٍ حَفِيظٍ50.32. et il sera dit à ces derniers : «Voilà ce qui vous était promis, ainsi qu’à tout homme plein de repentir et respectueux des prescriptions divines,

مَنْ خَشِيَ الرَّحْمَن بِالْغَيْبِ وَجَاء بِقَلْبٍ مُّنِيبٍ

50.33. qui redoute le Miséricordieux en secret et qui revient à Lui d’un cœur attendri par le repentir.

ادْخُلُوهَا بِسَلَامٍ ذَلِكَ يَوْمُ الْخُلُودِ

50.34. Entrez-y en paix ! C’est le jour de l’éternité !»

لَهُم مَّا يَشَاؤُونَ فِيهَا وَلَدَيْنَا مَزِيدٌ

50.35. Il y aura là pour eux tout ce qu'ils voudront. Et auprès de Nous il y a d'avantage encore.

Al-hamdou lillehi rabbi Al'alamine wassalatou wassalamou 'ala saïdi Al-moursaline wa 'ala alihi wa sahbihi ajma'ine

 

source: mejliss.com

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×