Les invocations pendant le Ramadan

As Salamou Aleykoume wa Rahmatou Lahi wa Barakatouh

 Musulmans !

Allah  a honoré cette communauté pendant ce mois béni en y rassemblant les deux genres d'adoration avec abondance, et ils n'apparaissent pas dans les autres mois. Et ceci, avec l'augmentation des invocations d'adoration et des invocations de demande.

L'invocation d'adoration est représentée par l'augmentation des prières, du jeûne, de la lecture du Coran, de l'aumône, du rappel d'Allah [de l'invocation d'Allah]. Et toutes ces bonnes œuvres se multiplient pendant le mois de Ramadan ; et en réalité, elles sont des invocations faite par l'homme qui signifient qu'il veut qu’Allah lui pardonne, accepte ses actions, et le protège de Son châtiment.

Et l'invocation de demande est représentée par les invocations connues dans le "Quounoute" [demandes adressées à Allah à la fin de la prière de "Tarawih" pendant le mois de Ramadan, et lors d'événements importants], au moment de la rupture du jeûne, entre le premier appel à la prière et le deuxième appel, et toutes les autres demandes à tout moment ; et ceci est une générosité et un bienfait d'Allah.

Donc, que se réjouisse celui à qui Allah  a donné la capacité d'en profiter et de l'accomplir convenablement ! Et la perte pour celui que les croyants ont devancé, et que ceux qui sont sincères ont dépassé alors qu'il est toujours prisonnier de ses passions et couché sur son oreiller !

La communauté a énormément besoin de l'invocation des deux genres pendant ce mois, car elle se trouve dans des tourments qui la poussent à droite et à gauche, elle reçoit les coups les uns après les autres, et la mort lui vient de partout et elle ne meurt pas, et sa situation présente la pousse vers un état [une situation] dont elle ne peut se sortir qu'avec l'aide d'Allah ; et ici se trouve le secret du refuge vers Allah et l'attente de Sa grâce, et le fait d'élever les mains en implorant le Puissant et le Grand Pardonneur afin qu'Il arrange la situation des musulmans et les rassemble.

Nous avons en la personne du messager d'Allah  un bon modèle lorsqu'il fut peiné à cause de ce qu'il vit de la tyrannie des chefs des Qouraychites et leur hostilité envers Allah  et Son Messager ; il se dirigea vers Allah le jour de Badr pendant le mois de Ramadan, il pria toute la nuit en implorant le Vivant, l'Eternel en disant : "O Seigneur ! Je Te demande Ton engagement et Ta promesse. O Seigneur ! Si tu fais périr ce petit groupe, Tu ne seras plus adoré sur terre".

Et il leva ses mains vers le ciel jusqu'à ce que son manteau tomba de ses épaules; puis, avant que le Messager d'Allah  n'abaisse ses mains après avoir invoqué Allah avec sincérité et conviction que sa demande sera exaucée, les anges descendirent pour secourir les musulmans et combattre dans leurs rangs :

 

{ (Et rappelez-vous) le moment où vous imploriez le secours de votre Seigneur et qu'Il vous exauça aussitôt : "Je vais vous aider d'un millier d'Anges déferlant les uns à la suite des autres }. [ Sourate 8 - Verset 9].

Et les musulmans de L'Est à l'Ouest de la terre se réjouissent de cette belle victoire, et ils lèvent leurs mains vers le ciel comme l'a fait le messager d'Allah  en implorant le Seigneur (Le Puissant et Le Haut) de les secourir contre leurs ennemis, en disant par affliction et douleur à cause de ce qu'ils subissent :

"O Seigneur ! Nous Te demandons la réalisation de Ton engagement et Ta promesse".
 

Tous les musulmans, pendant ce mois béni, doivent apprendre à raffermir leur lien avec Allah  et à se diriger vers Lui, car Il est Celui qui gouverne et Il n'est pas gouverné, et Il est Celui qui honore Ses serviteurs en descendant au ciel de ce monde pendant le dernier tiers de la nuit, et Il dit :

"Qui me demande pour que Je lui donne ? Qui M'invoque pour que Je l'exauce ? Qui Me demande pardon pour que Je lui pardonne ?".

Mais beaucoup de musulmans, malgré ces occasions, sont dans un état de découragement et de désespoir à cause du fait que les demandes ne sont pas exaucées rapidement et qu'ils voient que la situation de la communauté s'aggrave jour après jour, et que des étincelles comme des châteaux se succèdent [sur elle] ; mais il y a un point que nous devons confirmer : c'est le fait que certaines choses empêchent l'acceptation des demandes adressées à Allah , et qu'il faut que la communauté islamique s'en éloigne afin que se réalise ce qu'elle désire. 
 

Et parmi ces choses : L'abandon de la prescription du bien et de l'interdiction du mal, ou les négliger, ou avoir honte de les mettre en pratique, selon ce que Tirmidhi, Abou Daawoud et Ibn Maajah ont rapporté, que le prophète  a dit :  "Je jure par Celui qui détient mon âme dans Sa main, que si vous ne prescrivez pas le bien et n'interdisez pas le mal, Allah enverra sur vous un châtiment provenant de lui, puis vous L'invoquerez et Il n'exaucera pas vos demandes".

Et parmi ces choses, serviteurs d'Allah  : la nourriture illicite, selon la parole du prophète  au sujet de celui qui lève ses mains [pour demander à Allah] pendant son voyage, en ayant la chevelure ébouriffée et étant poussiéreux, il dit :

"O Seigneur ! O Seigneur !", alors que sa nourriture et sa boisson sont illicites, ses vêtements sont illicites et il a été nourri de choses illicites : Alors comment les demandes de celui-là peuvent-elles être exaucées ! [Rapporté par Mouslim.]

Et parmi ces choses aussi : l'empressement de l'acceptation des demandes  [la personne veut que les demandes soient exaucées très vite], selon la parole du Prophète  :  

"Vos demandes sont exaucées tant que vous ne vous empressez pas, en disant : "J'ai invoqué et mes demandes n'ont pas été exaucées". [Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim]

Et il se peut que les demandes ne soient pas exaucées car elles proviennent des lèvres de ceux qui invoquent sans que le cœur soit uni aux lèvres, comme l'eau et l'air sont unis à l'âme ; car la langue est le traducteur du coeur et son messager. Donc, l'invocation avec la langue tout en ayant un coeur distrait et inattentif, a peu d'utilité ou est vaine, et le Messager d'Allah  a dit :

"Allah n'accepte pas les demandes provenant d'un coeur inattentif". [Rapporté Al-Haakim et Tirmidhi].
 

Les habitants de Basra entrèrent chez Ibrahim ibn Ad'ham et lui dirent :

"Pourquoi invoquons-nous Allah depuis longtemps, et nos demandes ne sont pas exaucées ?".

Il dit alors :

"O Habitants de Basra ! Vos coeur sont morts en ce qui concerne dix choses, alors comment vos demandes seront-elles exaucées ?

Vous avez connu Allah  et vous n'avez pas donné Ses droits ; 
Vous avez lu le Coran et vous ne l'avez pas mis en pratique ; 
Vous avez prétendu combattre le diable et vous lui avez obéi et vous l'avez suivi ;
Vous dites que vous êtes la communauté de Mohammed et vous ne pratiquez pas sa Sounnah ;
Vous avez prétendu entrer au Paradis et vous n'avez pas travaillé pour cela ; 
Vous avez prétendu être sauvés de l'Enfer et vous vous y êtes jetés, 
Vous avez dit que la mort est véridique et vous ne vous y êtes pas préparés ; 
Vous vous êtes préoccupés des défauts des gens et vous avez délaissé vos défauts ; 
Le bienfait d'Allah vous a recouverts et vous ne l'avez pas remercié ; 
Et vous avez enterré vos morts et vous n'en avez pas tiré des leçons.


Donc, craignez Allah, ô musulmans, dirigez-vous beaucoup plus vers Allah  et implorez-Le avec un coeur sincère et un désir ardent, car Il est Celui qui détient en Sa main la royauté sur toute chose, et Il protège et n'a pas besoin d'être protégé :

 

{ N'est-ce pas Lui qui répond à l'angoissé quand il L'invoque, et qui enlève le mal, et qui vous fait succéder sur la terre, génération après génération, Y a-t-il donc une divinité avec Allah ? C'est rare que vous vous rappeliez ! } [ Sourate 16 - Verset 62 ]

 


 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×